Pour 2014, quelle forme de prêt hypothécaire choisir ?

Il existe de nombreuses formules de prêt hypothécaire. Il est par conséquent important de bien savoir sélectionner celui qui convient à ses attentes et qui répond le mieux à ses besoins.

 

Les différentes formes de crédit hypothécaire

Plusieurs formes de prêt hypothécaire sont disponibles aux particuliers, dont la différenciation se situe au niveau des taux ou de la durée. Comme son nom l’indique, le crédit hypothécaire à taux fixe se caractérise par un taux invariable et des mensualités définies à l’avance et qui demeurent constantes pour la durée du crédit qui varie généralement entre 20 et 40 ans.

Une autre forme du prêt hypothécaire est celui à taux variable, c’est-à-dire que le taux d’intérêt peut baisser ou augmenter après une période déterminée. Ainsi, la formule annuelle, triennale ou mixte comme le 10/5/5 signifie qu’il fait l’objet d’une révision tous les ans, tous les 3 ans, ou tous les 10 ans puis tous les 5 ans par la suite, selon le cas.

D’autre part, le prêt hypothécaire à taux variables et mensualités fixes est caractérisé par des mensualités de remboursement qui demeurent constantes. Cependant, comme le taux d’intérêt peut évoluer à la hausse ou à la baisse, la durée du crédit peut s’allonger ou raccourcir, selon le cas. Enfin, le prêt hypothécaire de placement se distingue par le fait que l’emprunteur ne paie uniquement que les intérêts du crédit pendant toute la durée de celui-ci. Il remboursera le capital à l’échéance en un seul versement grâce à la constitution d’une épargne de fonds de placement.

 

Incidence de la durée et du taux sur le prêt hypothécaire

Il est important de savoir que si l’allongement de la durée du crédit entraine une réduction des mensualités, cela augmente par contre son coût total. Cela explique que la plupart des emprunteurs optent pour une durée de moins de 20 ans, car les taux bas permettent de rembourser les mêmes mensualités pour une durée inférieure. Compte tenu des taux d’intérêt historiquement bas, il est prudent de choisir un taux fixe afin d’éviter de subir une hausse qui interviendrait inexorablement un jour ou l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *