Analyse de la nouvelle la loi Duflot

Cette loi consiste  à encadrer et à plafonner les loyers ainsi que les frais d’agence. Elle protège aussi le locataire contre une expulsion locative mais aussi les bailleurs contre le risque d’impayés. Les pratiques abusives des agences de location comme des frais « fantaisistes » ou la vente de liste d’appartements dont elles n’ont pas l’exclusivité sont aussi mises sur la touche.

Les implications de cette nouvelle loi

En théorie, les personnes à faible revenu et n’ayant pas assez de garanties pourraient accéder à un logement décent. Malgré toutes ces mesures, l’année 2013 est marquée par une forte baisse de l’offre de location de logements anciens en France.  D’après le journal Le Parisien, ce phénomène découlerait des mesures contraignantes apportées par la loi Duflot au détriment des propriétaires. Les bailleurs ont l’impression que cette loi favorise plus les locataires à leur détriment. Par exemple, le plafonnement des loyers ne permettra pas aux investisseurs de faire face si leurs charges augmentent.

La loi Duflot n’est pas la seule cause à cette crise immobilière. Celle-ci est une des conséquences de la crise économique que rencontre le pays mais aussi l’Europe actuellement. La loi Duflot a eu pour  effet d’accentuer encore plus cette crise immobilière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *