investissement facile

Comment investir son argent ?

Pour espérer gagner de l’argent, il faut avant tout l’investir. Mais de quelle manière ? Il existe différentes façons de placer son argent pour le faire fructifier, le rendement obtenu dépend essentiellement du type d’investissement choisi. Voici quelques conseils pour bien placer son argent.

Se fixer un objectif et choisir le bon placement

Il n’y a pas de profil type du meilleur investissement. Chaque placement possède ses avantages et ses inconvénients. Tout dépend du profil de l’investisseur, de son but en plaçant son argent ainsi que le niveau de risque qu’il est prêt à prendre. Pour savoir comment investir son argent, il faut se poser une question : pourquoi est-ce que j’épargne ? Est-ce pour avoir un capital de réserve dans lequel puiser en cas de coup dur ? Est-ce pour disposer d’un complément de revenu ou se constituer un capital en vue de ma retraite ou alors obtenir le fonds nécessaire pour mener à bien un projet de vie ? La réponse à ces questions détermine déjà dans un premier temps le type d’investissement à privilégier. Une fois cet objectif principal cerné, il reste encore à savoir quel montant placer, quel niveau de risque accepté et quel niveau de rendement espéré. En effet, un montant minimal est exigé pour chaque investissement et certains placements privilégient plus la sécurité du capital que sa fluctuation.

Placement financier à rendement garanti ou variable ?

Il existe une pléthore de choix en matière d’investissement. Le rendement, le risque, mais aussi les avantages fiscaux diffèrent d’un support à l’autre. Il y a les placements financiers et ils sont nombreux. D’un côté, il est possible d’opter pour les placements aux rendements garantis qui regroupent les livrets d’épargne dont les intérêts sont garantis par l’établissement financier qui les propose. Le livret de développement durable, les comptes sur livrets ou encore le livret d’épargne populaire sont autant d’exemples de placements financiers à rendement garanti. Ces types d’investissement conviennent généralement à des placements à court terme puisque leur durée de vie est limitée dans le temps, et de plus, il existe un plafond d’épargne à ne pas dépasser.

De l’autre côté, il y a les placements financiers aux rendements variables. Là aussi, il existe différents types de support dont la rentabilité dépend de la fluctuation des marchés financiers ou de l’indice d’un groupe d’actions. Ce type de placement regroupe tous les investissements en bourses comme les fonds communs de placement, les fonds mutualisés et les OPCVM. Les assurances-vie multisupports ainsi que les comptes titres entrent aussi dans cette catégorie de placement à rendement variable. L’avantage de ces types d’investissement est qu’ils promettent tous un rendement alléchant. Cependant, le capital n’est pas toujours garanti et le gain réel dépend souvent des aléas du marché. Ce type de placement requiert un minimum de connaissance et de compréhension du mode de fonctionnement des marchés financiers. Pour profiter pleinement de leur potentialité et se constituer un portefeuille d’investissements viable, l’aide d’un conseiller en patrimoine peut être précieuse.

Pourquoi choisir un placement immobilier ?

Le placement immobilier est jugé comme étant l’investissement le plus fiable. De plus, il permet de bénéficier d’un allègement fiscal. En effet, les dispositions des lois Duflot et Pinel prévoient une défiscalisation pour les personnes qui font l’acquisition d’un immobilier neuf en vue de le remettre en location pour une durée déterminée. En investissant dans l’immobilier locatif, le particulier peut bénéficier d’un allègement fiscal proportionnel à 12, 18 ou 21 % du montant de son investissement, à condition de le mettre en location pendant 6, 9 ou 12 ans. Outre l’investissement locatif, il y a les SCPI ou société civile de placement immobilier. En investissant dans les SCPI, le particulier perçoit un loyer net de frais qui peut en moyenne représenter 5,50 % net de son investissement initial. Comme pour les placements financiers à rendement variable, les valeurs des parts de SCPI peuvent augmenter ou diminuer en fonction de l’évolution du prix de l’immobilier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *