crédit conso déduction impôt

Un crédit à la consommation est-il déductible des impôts ?

Un crédit à la consommation accordé par les établissements de micro finance permet à tous les emprunteurs de financer toute sorte de projets. Avant de contracter ce type de crédit, il est nécessaire de connaître s’il est ou non déductible d’impôt pour bénéficier d’une réduction fiscale.

Déduction d’impôt c’est quoi au juste ?

Pour les novices en matière de crédit à la consommation, il est nécessaire de connaître tous les critères qui sont utiles pour ne pas avoir un contrat de prêt défaillant au bout de quelques temps.

La déduction d’impôt permet non seulement à l’emprunteur de disposer de factures moins élevées mais également de posséder davantage d’épargne mensuelle.

Pour obtenir la déduction, il est nécessaire de faire la soustraction des pourcentages affectés à l’impôt sur les revenus. Il est d’ailleurs à préciser qu’il existe différentes catégories de revenus imposables, à savoir :

  • Les revenus sur les traitements, salaires, pensions et rentes : celui-ci est déduit soit forfaitairement à 10% soit une déduction sur les frais réels perçus.
  • Les bénéfices non commerciaux (BNC) : Ce sont les revenus de ceux qui travaillent à leur compte. Ce type de revenu concerne surtout les personnes qui exercent des activités professionnelles usant de grandes connaissances en tant qu’indépendant (avocat, médecins, etc.)
  • Les bénéfices industriels et Commerciaux (BIC) :il s’agit des revenus des entreprises exerçant dans le commerce, l’industrie et l’artisanat.
  • Les bénéfices Agricole (BA) : cette catégorie est déduite après des travailleurs ruraux qui exerce des métiers agricoles dont les exploitants, les producteurs, les fermiers, etc.
  • Les revenus fonciers sont également imposables.
  • Les revenus mobiliers : bénéfices sur les valeurs mobilières que le citoyen dispose (parts auprès d’une Entreprise.)

Dans le cas d’une déduction, celle-ci se soustrait soit sur le revenu brut global soit sur le revenu net catégoriel.

Le revenu brut global correspond à la totalité de tous les revenus cités ci-dessus. La somme sera par la suite déduite des impôts, par contre le revenu net catégoriel quant à lui permet d’effectuer une réduction forfaitaire sur les revenus d’une même catégorie par exemple sur les bénéfices non commerciaux.

En ce qui concerne le crédit à la consommation, ce dernier se basera sur le revenu brut global.

Et qu’en est-il réellement de la possibilité de déduction d’impôt sur le crédit à la consommation ?

La déduction d’impôt prend effet sur différents types de crédits. Si auparavant, seul le crédit affecté à des projets précis a été déductibles (crédit auto, crédit hypothécaire etc.), actuellement, les crédits à la consommation sont bel et bien déductibles des impôts.

Cette réglementation fiscale a été instaurée au cours de l’année 2004. Aussi, tous les crédits contractés avant cette année ne sont pas encore déductibles d’impôts. Un prêt à la consommation obtenu avant 2004, ne peut être déduit d’impôt en sachant que la nouvelle loi prend effet qu’au moment de sa publication officielle.

Pour ceux qui désirent plus d’informations sur les étapes à suivre pour avoir accès à déduction d’impôt pour les prochains contrats de crédit à la consommation, il est à noter que vous avez tout à fait le droit de diminuer le revenu déclaré pour ne pas avoir à faire à un déficit budgétaire et passer devant de grands atouts. En effet, une partie des intérêts peuvent être déduite lors de la déclaration sous conditions que cette partie soit dans la limite d’une somme fixée par l’organisme financier qui délivre le crédit.

D’un autre côté quelques autres astuces sont également faisables pour avoir accès à des déductions d’impôts et tirer des avantages fiscaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *